Choix de page

Pourquoi j’utilise un masque en cuisine ?

Pourquoi j’utilise un masque en cuisine ?

En ces temps de Coronavirus, cette question : « Pourquoi je porte un masque en cuisine ? » peut paraître incongrue, voire provocatrice.

Loin de moi cette pensée…

 

Une astuce cuisine…

 

L’idée de l’article m’est venue un soir alors que j’effectuais une préparation, que je fais régulièrement.

Et, d’un coup, je me suis dit : « Ben, c’est vrai, je n’ai jamais parlé à mes lecteurs de cette astuce cuisine ».

Certes, je pourrais mettre un masque dans ma cuisine pour me protéger du Coronavirus, mais dans ma maison, cela serait totalement déplacé !

En fait, chez moi, dans ma cuisine, j’utilise à 2 reprises un masque : quand j’allume et que j’alimente mon poêle à bois, pour éviter d’inhaler de la poussière.

Ce dernier point devrait vous mettre la puce à l’oreille pour trouver dans quel autre cas j’utilise un masque.

Alors ? Vous avez trouvé ?

C’est tout simplement quand je travaille la farine !

 

Pourquoi utiliser un masque avec la farine ?

 

Tout simplement parce que j’utilise de la farine moulue à la meule de pierre de moulins Astrié, qui est très volatile. Donc, il suffit d’ouvrir ou de fermer mon paquet de farine, de mélanger… pour qu’un nuage blanc se forme !

Cette farine est vraiment exceptionnelle. Elle est facile à travailler et donne des résultats incroyables !

La particularité de ces moulins, donc de ces meules de pierre, est de moudre les grains de céréales en entier. Donc, toute la graine est broyée en même temps. Par exemple, pour la farine complète, vous ne vous retrouvez par avec un mélange de la farine et des enveloppes du grain !

Qui dit nuage blanc, dit particules ou poussières !

Ces dernières ne sont pas anodines, puisque je peux très facilement les inhaler : elles se retrouveront dans mon nez, ma gorge , puis mes poumons !

Bien sûr, je ne suis pas un boulanger ou un meunier qui respirent à longueur d’année et de journée de la farine – une grande partie est d’ailleurs victime de silicose ou d’asthme, notamment – , mais j’en utilise pratiquement tous les jours, tout au moins plusieurs fois par semaine.

Donc, je préfère être prudente et éviter de respirer trop de farines.

En dehors de la silicose ou de l’asthme (considéré comme une maladie professionnelle !), la farine peut également entraîner des irritations de la peau et des yeux, des allergies… Près de 20 % des artisans boulangers sont victimes de ces pathologies.

 

Quel type de masque ?

 

Les masques que j’utilise sont des masques jetables, tout simples.

Ils ne me protégeront pas contre les virus, mais, ils m’éviteront, au moins de respirer une partie des particules volatiles de la farine, d’autant plus que j’essaie de les mettre le mieux possible, de m’installer le plus loin possible de ma préparation et de les changer régulièrement…

 

Voilà une astuce cuisine qui peut peut-être vous être utile…

Bien entendu, si vous utilisez rarement de la farine, le port d’un masque ne me paraît pas obligatoire.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

À propos de l'auteur

katygawelik

Administratrice du site. Experte en cuisine saine, gourmande et végétarienne. Passionnée de cuisine.

Bienvenue chez Recettes Saines et Gourmandes !

Je m’appelle Katy Gawelik, j’ai 48 ans.

Je suis gourmande, folle de cuisine, végétarienne, attentive à ma santé et à l’environnement.

Pourquoi ce site ? Pour vous aider à faire de votre alimentation une alliée-santé, à vous faire plaisir sans culpabiliser, à vous initier au végétarisme et à manger sainement à moindre coût.

Vous y trouverez des articles de fond, des vidéos, des recettes, des actualités, etc. qui vous aideront à choisir l’alimentation qui vous maintiendra en pleine forme !

Pour en savoir plus sur moi, cliquez ici

Mon dernier livre

Commentaires récents

    Mes autres blogs et sites