Choix de page

Opioïdes (antidouleurs) : arrêtez le massacre !

Opioïdes (antidouleurs) : arrêtez le massacre !

400 000 Américains sont morts à cause des opioïdes : des antidouleurs prescrits en cas d’arthrose, de mal de dos ou de douleurs à l’estomac, etc.

En 2017, il y a eu 72 000 morts d’overdose aux opioïdes !

Les dangers des opioïdes

 

Des milliers de personnes sont mortes tout simplement parce qu’elles ont pris un médicament prescrit par un médecin ! Elles sont mortes, parce qu’elles voulaient tout simplement se sentir mieux !

Ces médicaments ne sont pas anodins. Ce sont de véritables drogues : les patients en prennent de plus en plus et sont accros rapidement. S’ensuit alors une surdose, qui conduit assez souvent à une overdose. Ils deviennent de véritables toxicomanes avec tout ce qui va avec : manque, perte de travail, de logement, famille qui vole en éclat, vol pour se procurer les pilules miracles, etc.

S’ils ont des enfants, ils naissent toxicomanes, sont en manque et souffrent le martyre !

L’épidémie d’overdoses aux opioïdes est telle que chaque Américain connaît plusieurs personnes dans leur entourage qui en ont été victimes ! Elles tombent inconscientes partout : chez elles, dans la rue, dans les supermarchés, au volant de leur voiture, etc. Les morgues sont débordées…

Et, comme vous pouvez vous en douter : l’industrie pharmaceutique est derrière tout ça ! Des spots publicitaires n’ont cessé de vanter ces médicaments miracles.

Ce reportage d’Envoyé Spécial (diffusé en février 2019) détaille tous ces points : c’est hallucinant !

 

 

Le phénomène touche le monde entier 

 

Bien entendu, on pourrait se dire : « Ca, c’est bien les Américains ! Ils ne savent pas faire comme tout le monde ! Ils exagèrent en tout ! »

Le souci, c’est que le monde entier est touché et même la France subit à son tour ce phénomène dévastateur !

 

500 décès auraient pu être évités en France en 2017 !

 

Certes, il existe des cures de désintoxication, des antidotes qui limitent les overdoses, mais les morts sont encore trop nombreux !

En France, l’Association France Patients Experts Addictions dénonce d’ailleurs le manque d’accessibilité aux kits d’antidote, qui permettent de stopper en urgence une surdose d’opioïdes.

Oui, dans l’urgence, il faut agir, mais la prévention n’est pas préférable ?

Evidemment, les médecins ont une part de responsabilité dans tout ça (c’est eux qui prescrivent en excès et avec trop de facilité ces poisons), ainsi que les malades qui se bourrent de ces médicaments.

Mais, :

  • peut-être existe-t-il des moyens naturels de soigner les douleurs chroniques ?
  • peut-être existe-t-il des techniques pour limiter l’apparition des douleurs ?
  • peut-être que le simple fait de perdre un peu de poids et de faire un peu de sport limiteraient fortement ces douleurs ?
  • peut-être qu’une meilleure alimentation atténuerait la survenue de douleurs ?
  • peut-être qu’une petite douleur chronique ne nécessite pas forcément de prendre des médicaments ?

Des alternatives aux opioïdes existent

 

Je sais de quoi je parle !

Isabelle, mon épouse, souffre depuis l’âge de 10 ans (à cause d’une maladie génétique) d’arthrose. Eh bien, elle ne prend pas d’anti-inflammatoires et autres opioïdes. Elle pourrait céder à la facilité, car elle ressent de la douleur tous les jours, mais elle a cherché et elle a trouvé des moyens de la rendre supportable : elle prend de l’Harpagophytum, elle pratique le Qi Gong tous les jours, elle exerce une activité physique adaptée, elle bouge tous les jours, elle ne reste pas affalée dans son fauteuil, elle est adepte de la magnétothérapie, etc.

Quant à moi (eh oui, je n’échappe pas à la douleur), j’ai des douleurs aux cervicales provoquées par une chute. Eh bien, je ne prends pas de médicaments. Quand la douleur est gênante, je me pose quelque temps (bon, les pauses, chez nous, c’est rapide) et je fais avec. Je pratique des activités physiques, la respiration profonde et la méditation chaque jour, ce qui m’aide, sans aucun doute, à limiter les dégâts.

Bien entendu, nous ne sommes pas surhumaines, mais nous savons que les antidouleurs et les anti-inflammatoires sont des poisons et nous faisons tout simplement en sorte de nous en passer !

Je sais aussi que, parfois, la douleur est insupportable, mais avant de se précipiter sur un poison, ne vaut-il pas mieux prendre du temps pour tenter de trouver une solution plus naturelle et moins dangereuse ?

Je suis persuadée que les opioïdes et autres antidouleurs ne seraient prescrits qu’en cas de stricte nécessité.

Pour connaître plus en détail nos habitudes de vie saines, je vous renvoie à mon livre (écrit à 4 mains avec Isabelle) : 101 gestes pour la Planète, pour une vie saine et heureuse.

 

 

 

 

À propos de l'auteur

katygawelik

Administratrice du site. Experte en cuisine saine, gourmande et végétarienne. Passionnée de cuisine.

Laisser une réponse

Bienvenue chez Recettes Saines et Gourmandes !

Je m’appelle Katy Gawelik, j’ai 48 ans.

Je suis gourmande, folle de cuisine, végétarienne, attentive à ma santé et à l’environnement.

Pourquoi ce site ? Pour vous aider à faire de votre alimentation une alliée-santé, à vous faire plaisir sans culpabiliser, à vous initier au végétarisme et à manger sainement à moindre coût.

Vous y trouverez des articles de fond, des vidéos, des recettes, des actualités, etc. qui vous aideront à choisir l’alimentation qui vous maintiendra en pleine forme !

Pour en savoir plus sur moi, cliquez ici

Mon dernier livre

Commentaires récents

    Mes autres blogs et sites