Choix de page

Accommoder les restes, une bonne idée ? Pas si sûr…

Accommoder les restes, une bonne idée ? Pas si sûr…

En cette Semaine européenne de la réduction des déchets, on voit fleurir partout des ateliers pour apprendre à cuisiner les restes.

Superbes initiatives ! C’est vrai que c’est honteux et désolant de voir tous ces aliments jetés à la poubelle.

Encore si les gens avaient un composteur ou même des poules, ce serait un peu moins grave…

Quoique…

Quand je vois que l’on jette des aliments encore tout à fait consommables, cela m’exaspère.

Je ne sais pas moi, avec un reste de pain, de riz, de pâtes, de légumes, de soupes… bref, un reste de tout, on peut faire pas mal de choses.

D’abord, on peut manger ce qu’il reste le lendemain. S’il n’y en a pas beaucoup, on peut manger 2 ou même 3 restes à la fois.

Personnellement, je les conserve dans des bocaux, que ce soit 1 pomme de terre, 1 cuillère de lentilles ou 3 cuillères de riz !

Rien ne se perd.

Sinon, il est possible aussi de congeler les restes. Quand les quantités sont plus importantes ou que vous n’avez pas envie d’en remanger le lendemain, hop ! dans un bocal au congélateur ! Vous avez un repas de prêt pour une prochaine fois.

Quant au pain, personnellement, comme je le fais moi-même, il se conserve beaucoup plus longtemps, donc je le mange jusqu’au dernier morceau !

 

Ha oui, j’oubliais une chose primordiale quand on veut se mettre à cuisiner les restes !!

Si vous avez de mauvais restes, vous ne pourrez pas faire un plat savoureux et succulent avec.

Par exemple, si vous achetez des plats industriels ou des légumes de mauvaise qualité, ne vous attendez pas à vous régaler avec les restes de ces aliments !

Donc, à mon avis, avant d’apprendre à cuisiner les restes, il serait bon, avant, d’apprendre à cuisiner avec de bons produits.

La cuisine des restes n’est pas un fourre-tout où l’on met n’importe quoi dans un plat. C’est tout un art. On parle bien de l’art d’accommoder les restes.

Bon, c’est vrai avec les restes on peut faire du pain perdu ou même des hachis-parmentier, des lasagnes, des soupes, des salades, des gratins de toutes sortes, des woks, etc. Mais, si vous n’avez pas de bons restes à la base, je ne suis pas certaine que vous allez continuer à accommoder vos restes !

À propos de l'auteur

katygawelik

Administratrice du site. Experte en cuisine saine, gourmande et végétarienne. Passionnée de cuisine.

Laisser une réponse