Choix de page

Les patients du CHU de Rennes ont de la chance : ils mangent mieux ! (Actu)

Les patients du CHU de Rennes ont de la chance : ils mangent mieux ! (Actu)

Le CHU de Rennes a décidé de mieux nourrir ses patients et ses employés !

Si vous avez séjourné à l’hôpital ou si vous y avez visité quelqu’un, vous vous êtes certainement rendu compte que les repas n’étaient pas très bons, voire très mauvais.

D’abord, l’aspect ne fait pas envie et, ensuite, le goût laisse très souvent à désirer : les plats sont souvent fades, voire immangeables.

Une étude de satisfaction menée par la Haute Autorité de Santé, publiée en décembre 2017, ne fait que confirmer ce point : moins de 50 % des patients considèrent les repas comme bons et le 1/4 les considèrent comme mauvais !

A partir du moment où vous savez que les plateaux-repas sont fournis par des prestataires extérieurs industriels, comme Sodexo, il n’y a rien d’étonnant que les repas fournis soient de piètre qualité ! Sous prétexte de fournir des repas à l’hygiène irréprochable, ces derniers sont aseptisés jusqu’à leurs saveurs…

Pourtant, quand vous êtes malade ou quand vous venez d’êtes opéré ou quand vous êtes un personnel soignant qui passe des heures au travail, le repas doit constituer, pour vous, un moment de plaisir, une petite pause qui est censée vous donner un peu le moral.

Au lieu de cela, vous appréhendez l’arrivée de repas. Déjà, l’odeur dans les couloirs qui les annonce, ne vous donne pas envie, vous écœure même…

Le CHU de Rennes a décidé de changer les choses. Il s’est séparé de son prestataire (à qui il était lié depuis 14 ans) et il a décidé de proposer des repas cuisinés sur place, donc faits maison, avec des produits locaux et de bonne qualité (souvent labellisés), tout en limitant le gaspillage alimentaire.

Cela n’a pas été facile et rapide à mettre en oeuvre. Il a fallu des mois pour trouver les fournisseurs, pour mettre en place le plan d’action adapté, pour sélectionner les produits et pour recruter le personnel supplémentaire.

Et, vous savez pourquoi le CHU de Rennes a décidé de faire cette démarche, que je qualifierais plutôt de révolution ?

Parce qu’il considère que :

l’alimentation fait partie du soin.

Wahou ! Quel scoop !

Cela fait des années que je répète la même chose. Si vous me connaissez, vous savez que j’aime beaucoup cette citation d’Hippocrate : Que l’alimentation soit ton premier médicament.

Vive le CHU de Rennes et espérons que nombreux autres hôpitaux vont lui emboîter le pas !

 

À propos de l'auteur

katygawelik

Administratrice du site. Experte en cuisine saine, gourmande et végétarienne. Passionnée de cuisine.

Laisser une réponse