Choix de page

Vitamine E : une vitamine essentielle à la vie !

Vitamine E : une vitamine essentielle à la vie !

La Vitamine E est un puissant antioxydant !

Maintenant que je vous ai dit ça, vous comprenez immédiatement qu’elle est indispensable au bon fonctionnement de votre organisme. La Vitamine E est essentielle à la vie !

La Vitamine E est aussi appelée tocophérol (du grec, portée et progéniture). C’est une vitamine liposoluble (soluble dans les graisses, donc qui peut être stockée par l’organisme).

Une carence en Vitamine E (très rare) peut toucher le système nerveux et les muscles et entraîner des troubles de la coordination.

La Vitamine E a été découverte en 1922, suite à des expériences sur les souris que l’on avait privé de lipides. Elles pouvaient tomber enceintes, mais le fœtus ne pouvait pas se développer. Les chercheurs ont d’abord appelé cette Vitamine E le « facteur X ». Ce n’est qu’en 1968 que la Vitamine E a été reconnue comme essentielle pour la santé de l’homme.

Les bienfaits de la Vitamine E sur votre santé

 

En tant qu’antioxydant, la Vitamine E :

  • lutte contre le vieillissement cellulaire et le stress oxydatif (vos cellules sont attaquées par des radicaux libres qui entraînent, s’ils sont trop nombreux, une sorte de « rouille » de vos cellules et de vos tissus, d’où un vieillissement prématuré),
  • protège contre les maladies cardiovasculaires, les inflammations et les cancers,
  • préviendrait la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge) et la cataracte,
  • protège votre peau en lui conservant toute son élasticité, sa plasticité et sa jeunesse,
  • facilite la fertilité et la bonne santé du fœtus,
  • prévient et ralentit la maladie d’Alzheimer. Différentes études ont montré que les personnes atteintes d’Alzheimer avaient moins de Vitamine E dans le cerveau (dans le liquide céphalo-rachidien, plus précisément). D’où l’intérêt de la Vitmaine E dans la prévention et le traitement (plutôt le ralentissement) de la maladie d’Alzheimer. Un traitement à forte dose est préconisé, accompagné d’une augmentation de la consommation d’Oméga 3 et de Vitamine C.

Où trouver la vitamine E dans le monde végétal ?

 

Vous pouvez trouver de la vitamine E dans les huiles végétales et les oléagineux.

Les plus pourvues sont l’huile de germe de blé froide (attention, elle rancit très vite) et les amandes avec leur peau.

Viennent ensuite les graines de tournesol, les noisettes, l’huile de tournesol, l’huile de carthame, le son (le pain complet est donc préconisé), les pignons de pin, les arachides, la purée de tomates, les huiles d’olive ou de colza, les asperges, les haricots, le soja, les avocats, etc.

Comment utiliser la Vitamine E ?

 

Les besoins en Vitamine E varient suivant l’âge et le sexe. Plus vous avancez en âge, plus vous avez besoin de vitamine E. Et, les hommes en ont un peu plus besoin que les femmes.

L’essentiel est d’inclure tous les jours, dans vos repas, des aliments riches en vitamine E. Si vous mangez, par exemple, régulièrement des amandes ou autres noix en en-cas, si vous utilisez de l’huile d’olive ou de l’huile de colza ou, mieux, de l’huile de germe de blé, vous ne devriez pas être carencés.

Bien entendu, si vous êtes adeptes de la malbouffe, en consommant trop de sucres et trop de graisses, la Vitamine E que vous pourriez éventuellement apporter à votre organisme, ne pourra pas lutter contre le stress oxydatif provoqué par tous ces excès.

Une surdose de Vitamine E est quasiment impossible, sauf si vous vous supplémentez en cas d’Alzheimer, par exemple.

Même dans ce cas, il faudrait aller au-delà de 200 mg pour ressentir des nausées, des maux de tête et de la fatigue, voire des hémorragies.

Et, comme 100 mg sont largement suffisants pour une action thérapeutique, vous ne courez aucun risque.

En fait, si vous mangez équilibré et si vous privilégiez les aliments riches en Vitamine E, vous obtiendrez facilement votre dose quotidienne. La dose recommandée est de 10 mg chez la femme de 19-75 ans, 15,5 mg chez l’homme de la même tranche d’âge et 20 à 50 mg chez les plus de 75 ans. Ainsi, si vous souhaitez vous supplémenter en Vitamine E, consultez un médecin.

La Vitamine E est plus efficace si vous l’associez à la Vitamine C, au sélénium (noix, champignons shiitakés, œufs) ou au zinc (pain de seigle, thym, fromage, graines de sésame, levure alimentaire, pignons de pin, noix). Encore une fois, vous pouvez trouver tous ces éléments dans votre alimentation.

Comme vous le voyez, la Vitamine E est essentielle à la vie, elle est indispensable pour vous maintenir en pleine santé et pour prévenir la maladie d’Alzheimer, le fléau du siècle.

Et, comme il est très facile d’en consommer de manière naturelle, incorporez les bons aliments dans votre alimentation et vous ne vous en porterez que mieux !

 

À propos de l'auteur

katygawelik

Administratrice du site. Experte en cuisine saine, gourmande et végétarienne. Passionnée de cuisine.

Laisser une réponse

Bienvenue chez Recettes Saines et Gourmandes !

Je m’appelle Katy Gawelik, j’ai 48 ans.

Je suis gourmande, folle de cuisine, végétarienne, attentive à ma santé et à l’environnement.

Pourquoi ce site ? Pour vous aider à faire de votre alimentation une alliée-santé, à vous faire plaisir sans culpabiliser, à vous initier au végétarisme et à manger sainement à moindre coût.

Vous y trouverez des articles de fond, des vidéos, des recettes, des actualités, etc. qui vous aideront à choisir l’alimentation qui vous maintiendra en pleine forme !

Pour en savoir plus sur moi, cliquez ici

Mon dernier livre

Commentaires récents

    Mes autres blogs et sites