Choix de page

Hausse des prix de l’alimentation : faut-il en rire ou en pleurer ?

Hausse des prix de l’alimentation : faut-il en rire ou en pleurer ?

Si vous écoutez la radio ou la télé ou surfez sur le net ou lisez les journaux, vous n’êtes pas sans savoir que les prix de certains produits vont augmenter dans vos supermarché, dès le vendredi 1er février (en application de la Loi Alimentation du 2 octobre 2018) !

Cela fait La Une depuis hier ! On dirait qu’une révolution est en cours.

Cette hausse est sensée aider les agriculteurs à mieux vivre. En effet, dorénavant les grandes surfaces sont tenues d’appliquer une marge de 10 % sur les produits alimentaires ou la nourriture pour animaux, par le jeu du relèvement du seuil de revente à perte. Dans le même temps, elles doivent réduire leurs marges sur les produits agricoles (lait, légumes, viande, poisson), ce qui permettra de mieux rémunérer les agriculteurs.

C’est un peu une sorte de « donnant-donnant » ou de « donné-repris » : la marge « offerte » aux agriculteurs est récupérée sur celle des produits alimentaires (dont la marge est souvent très faible à cause de la concurrence).

Ces derniers sont les plus vendus et les plus connus comme le Nutella, le Coca, le Camembert, le Ricard, l’Evian, etc.

Apparemment, cette mesure semble faire grincer des dents les grandes surfaces car leurs clients risquent de ne pas être très contents.

Vous vous rendez compte : + 34 cts pour le Nutella, + 3 cts pour l’Evian, + 1, 86 euros pour le Ricard !

Quel drame ! Ceux qui achètent ces produits ne pourront plus s’empoisonner à moindre frais ! Leur budget sera grevé davantage chaque mois. Ils ne seront plus à découvert en milieu de mois, mais en début du mois !

Comme vous le voyez, j’ironise un peu sur le sujet.

Certes, une hausse des prix n’est jamais bien accueillie.

Mais, là, les produits concernés sont, pour la plupart, reconnus comme des poisons notoires, entraînant obésité, alcoolisme, pollution, etc.

Donc, vous l’avez compris : je me moque un peu de cette hausse des prix, puisque je ne consomme pas ce genre de produits !

C’est égoïste ? Oui, peut-être…

J’applaudirais même des 2 mains, si cette hausse des prix profitait réellement aux agriculteurs.

Mais, encore une fois les grandes surfaces vont s’en tirer à bon compte, puisque, au final, on va assister à une augmentation de leur marge, puisque le consommateur va continuer à acheter ces produits fétiches et va continuer à consommer les produits ultra-transformés et non pas ceux issus directement de l’agriculture !

Encore une fois, c’est le consommateur qui a le pouvoir dans l’affaire !

S’il juge que la hausse des prix est trop élevée qu’il n’achète plus ces produits ! C’est simple !

Qu’il se tourne vers des produits bruts de base, qu’il se mette à cuisiner et qu’il décide, une fois pour toute, de consommer plus sainement !

Il sera en meilleure forme et il sera satisfait d’avoir fait la nique à la grande distribution !

À propos de l'auteur

katygawelik

Administratrice du site. Experte en cuisine saine, gourmande et végétarienne. Passionnée de cuisine.

Laisser une réponse

Bienvenue chez Recettes Saines et Gourmandes !

Je m’appelle Katy Gawelik, j’ai 48 ans.

Je suis gourmande, folle de cuisine, végétarienne, attentive à ma santé et à l’environnement.

Pourquoi ce site ? Pour vous aider à faire de votre alimentation une alliée-santé, à vous faire plaisir sans culpabiliser, à vous initier au végétarisme et à manger sainement à moindre coût.

Vous y trouverez des articles de fond, des vidéos, des recettes, des actualités, etc. qui vous aideront à choisir l’alimentation qui vous maintiendra en pleine forme !

Pour en savoir plus sur moi, cliquez ici

Commentaires récents

    Mes autres blogs et sites