Choix de page

Un nouvel argument incroyable contre le végétarisme !

Un nouvel argument incroyable contre le végétarisme !

J’ai entendu, récemment, un argument incroyable contre le végétarisme !

En discutant des animaux et des éleveurs (de petites exploitations) qui n’ont aucun scrupule à tuer leurs animaux, alors qu’ils les côtoient et qu’ils prennent très bien soin d’eux tous les jours (élevés en plein air, dans un grand espace), voilà l’argument que l’on m’a avancé pour justifier la nécessité de tuer les animaux pour les manger :

« Tu ne te rends pas compte comme les paysages seraient tristes sans animaux dans les champs ! »

C’est la première fois que j’entends une chose pareille. J’ai été scotchée !

Je n’ai pas su trop quoi répondre. J’ai juste dit que l’on peut élever sans tuer…

En fait, manger de la viande ne dérange pas cette personne à partir du moment où les animaux sont bien élevés et qu’ils sont heureux avant d’être abattus. Donc, tout va bien, puisqu’ils ont eu une belle vie avant !

J’ai répondu qu’ils étaient quand même tués ! Là, j’ai eu droit à cet argument : oui, mais, tous les abattoirs ne sont pas irrespectueux des animaux, il y en a qui les respectent. Oui, mais, pour moi, peu importe la façon dont ils sont tués, ils le ressentent pleinement.

Il suffit de voir la panique dans leurs yeux quand ils font la queue-leu-leu pour aller se faire tuer dans les abattoirs, pour se rendre compte qu’ils comprennent parfaitement ce qui va leur arriver !

Là, autre argument pour continuer de me convaincre. Il y a des éleveurs qui font bien les choses. Il a rencontré un éleveur de bisons qui tuait lui-même ses bêtes, de façon tout à fait humaine puisqu’il allait dans le champ, faisait comme s’il les nourrissait, comme d’habitude, et il les tuait, par surprise, en quelque sorte. Pour moi, cette façon de faire est encore pire. Certes, les animaux semblent souffrir un peu moins. Mais, ce mode opératoire est sournois et je n’arrive pas à comprendre comment on peut le pratiquer…

Bien entendu, chacun fait ce qu’il veut. Chacun est libre ou non de manger de la viande.

J’aimerais juste que l’on me dise une chose du genre : « Je mange de la viande parce que j’aime en manger », plutôt que de trouver des arguments que je trouve personnellement stupides (pour ne pas dire plus), pour se justifier en ma présence.

A mon avis, cette personne a dû trouver son argument qui tue en écoutant les nombreux débats qui ont eu lieu sur le végétarisme, ces derniers temps…

J’ai fait le choix de ne plus manger d’animaux. Je le fais pour ma santé, pour la protection des animaux et pour l’environnement : 3 arguments imparables qui, je pense, justifient pleinement le passage au végétarisme !

À propos de l'auteur

katygawelik

Administratrice du site. Experte en cuisine saine, gourmande et végétarienne. Passionnée de cuisine.

Laisser une réponse