Choix de page

Scoop ! Pas plus d’un plat préparé par semaine !

Scoop ! Pas plus d’un plat préparé par semaine !

60 millions de consommateurs  a publié, le 21 avril 2016, une enquête sur les produits industriels à base de poissons.

Les résultats ne sont pas très réjouissants !

-> Arsenic et mercure dans les boîtes de thon, ainsi que des arêtes, des organes (ovocytes, cœur…)

-> Seulement 20 % de poisson dans le surimi le moins cher. Les 80 % restants sont composés de farine, d’huile, de sucre, de sel, de colorants et d’additifs divers.

-> Seuls les sushis semblent bien s’en sortir…

En juin 2014, l’association de consommateurs CLCV avait déjà analysé des plats préparés à base de poissons (surimi, boîte de thon, etc.) et a constaté que 80 % d’entre eux ne contenaient pas vraiment de poissons.

Alors, de quoi étaient-ils composés ? De farine, de gras, d’arêtes, de peau ou de têtes de poisson… S’ajoutent des additifs, des conservateurs et des colorants.

Bien sûr, sanitairement, ce n’est pas dangereux pour la santé. Mais, nutritionnellement, là, c’est différent.

Ces plats préparés sont de la pure malbouffe. Ils contribuent à vous faire prendre du poids (d’où l’obésité grandissante), à déclencher des pathologies, comme le cholestérol ou le diabète, à l’origine de maladies cardiovasculaires.

Quant aux additifs, conservateurs et colorants, ils sont à l’origine de cancers, de maladies neurodégénératives comme Alzheimer ou Parkinson…

Bon, certains industriels s’en sortent quand même pas mal. Depuis 2014, des efforts ont même été faits. Mais, le souci, c’est l’étiquetage. On pourrait se dire qu’il suffit de lire la liste des ingrédients pour que le consommateur puisse choisir en toute connaissance de cause.

Or, l’industrie agroalimentaire n’est pas tenue de préciser exactement quelle variété de poisson est présente dans leurs plats ni son origine. Donc, le consommateur ne risque pas de s’y retrouver…

La CLCV a recommandé, à l’époque, de ne manger qu’une seule fois par semaine de plats préparés de poisson.

Bon, personnellement, comme je ne mange pas de poisson, je préconiserais de ne pas en manger du tout…

J’ajouterais même qu’il faudrait étendre cette interdiction à TOUS les plats préparés :

  • dont la liste des ingrédients est trop longue pour être honnête,
  • qui comporte des « E… » ceci, « E… » cela, à n’en plus finir
  • ou qui n’ont pas pour premier ingrédient de la liste, le produit de base du plat.

La grande majorité des plats préparés que vous trouvez dans les supermarchés ne sont pas sains et contiennent des produits inutiles, comme des huiles de palme, des additifs, des conservateurs, nuisibles à votre santé !

Regardez attentivement les étiquettes sur un plat préparé quelconque. Vous serez surpris de voir tout ce l’industriel a mis dedans, alors que si vous le faisiez vous-même, vous n’y mettriez, bien souvent, que le 1/3 des ingrédients !

Quelle solution devez-vous adopter ?

Cuisiner vous-même !

C’est le mieux que vous puissiez faire, avec des ingrédients de base les plus naturels, les plus frais, les plus sains (bios si possible) et les plus simples possible. Au moins, vous saurez ce que vous mangez.

Je sais, vous allez me répondre que vous n’avez pas le temps !

Si j’y arrive, vous pouvez le faire ! Vous n’êtes pas obligé de faire des plats élaborés tous les jours. Il existe des astuces pour gagner du temps en cuisine. Je les ai d’ailleurs répertoriées dans un de mes livres :

 

À propos de l'auteur

katygawelik

Administratrice du site. Experte en cuisine saine, gourmande et végétarienne. Passionnée de cuisine.

Laisser une réponse

Commentaires récents

    Mes autres blogs et sites