Choix de page

Peut-on être un sportif de haut-niveau et végétarien ?

Peut-on être un sportif de haut-niveau et végétarien ?

Le végétarisme n’est pas incompatible avec le sport, même avec le sport de haut-niveau. Carl LewisIvan LendlSurya BonalyAlain Mimoun,Edwin MosesBode MillerIsabelle PatissierMartina Navratilova,Fausto Coppi, etc. sont végétariens et de supers champions !

Stop aux idées reçues

Il n’est pas nécessaire d’avoir sa ration de viande rouge chaque jour pour pratiquer un sport de haut-niveau !

A partir du moment où le régime végétarien des sportifs, qu’ils soient de haut-niveau ou non, est correctement équilibré, il n’y a pas de raison qu’il entraîne des contre-performances.

Les végétariens ne sont pas des êtres maigres, chétifs et faibles. Ils possèdent une masse musculaire tout à fait normale. Ils ont une capacité respiratoire normale également.

Parmi les sportifs végétariens, il y en a beaucoup qui pratiquent la musculation ou le culturisme.

Regardez-moi ! Bon, c’est vrai, je ne suis pas sportive de haut-niveau. Je fais juste ma séance de Qi-Gong tous les matins, du vélo d’appartement, un peu de marche et quelques activités physiques intenses très régulièrement comme le jardinage, des travaux assez durs, du tronçonnage ou du bricolage, etc. Je n’ai rien perdu de ma masse musculaire, j’en ai même gagnée. J’arrive à soulever des charges assez lourdes : pavés, sacs de ciment, troncs, sacs de terreau, parpaings… sans problème.

L’essentiel est que le sportif consomme une ration de protéines suffisante pour ses entraînements et pour réaliser ses performances.

Or, les protéines ne se trouvent pas uniquement dans la viande. Il existe quantités de protéines végétales dans de nombreux aliments : légumineuses, céréales, algues, légumes, etc.

Les sportifs végétariens sont même avantagés

En ne mangeant plus de viande, ils ont moins de cholestérol, donc ils protègent davantage leur cœur que les autres.

Bien entendu, le végétarien qui veut devenir sportif de haut-niveau doit consulter un médecin et faire un bilan de santé pour voir si son métabolisme va supporter une telle activité et s’il ne souffre pas de carences (en fer, en magnésium, en vitamines…)…

… comme doit le faire tout sportif d’ailleurs.

Le sportif végétarien, s’il équilibre parfaitement ses repas, absorbera nécessairement plus de vitamines et de minéraux, contenus dans les légumes, les légumineuses, les fruits et les céréales.

Il fera également le plein de sucres lents et de glucides, avec les céréales complètes notamment, lui permettant d’avoir l’énergie nécessaire.

L’alimentation du sportif végétarien doit être variée pour éviter les carences. Toutes les céréales, les légumineuses ou les légumes n’apportent pas les mêmes quantités de minéraux. Il suffit d’en consommer de différentes sortes pour éviter d’en manquer.

Alors, si vous êtes végétarien, n’hésitez pas à vous mettre au sport. Vous aurez la chance d’être en meilleure santé 2 fois : en ne mangeant plus de viande et en exerçant une activité sportive !

Pour aller plus loin…

 

– Les conseils de Martina Navratilova :

 

– Pour savoir comment équilibrer un menu végétarien, avec de nombreuses recettes, je vous renvoie à mon livre :

À propos de l'auteur

katygawelik

Administratrice du site. Experte en cuisine saine, gourmande et végétarienne. Passionnée de cuisine.

Laisser une réponse