Choix de page

Osez les algues !

Osez les algues !

 

Les algues sont excellentes pour la santé. Encore faut-il sauter le pas et oser en manger ! C’est vrai, leur odeur et leur aspect peuvent parfois dérouter.

« Beurk ! Quelle horreur ! » Voilà le type de réaction de certaines personnes à qui je dis que je mange des algues.

Elles ont certainement en mémoire ces algues vertes qui s’amoncellent sur le littoral breton, ces tas informes puants, gluants et peu ragoutants.

Mais, bien souvent une petite explication ou, mieux, une dégustation les font changer d’avis.

Il suffit que je propose, par exemple, un tartare d’algues Fait maison, pour que les récalcitrants deviennent des adeptes des algues.

Vous côtoyez déjà les algues tous les jours

 

Si vous avez peur de vous lancer et que les algues vous rebutent, trop tard, vous en mangez certainement déjà !

A moins que vous ne mangiez aucun plat industriel (comme moi), savez-vous que l’industrie agroalimentaire en insère dans ses plats, sous forme d’additifs, de gélifiants ou de conservateurs ? Le plus connu est l’agar-agar, une petite poudre blanche, que j’utilise également pour confectionner des desserts ou des terrines.

Sinon, avec le boom des “sushis”, vous avez certainement déjà du en voir ou en manger. Vous savez, c’est ce fameux riz collant enroulé dans une feuille d’algue noire, le nori, que l’on appelle, en fait, Maki.

Enfin, les magasins bios ont un rayon réservé aux algues de toute sorte. Même les grandes surfaces ont un rayon « spécial algues », près de la poissonnerie.

Les algues commencent donc à se démocratiser. Les Français sont tout de même loin derrière les Japonais qui en consomment 1000 fois plus !

Personnellement, j’en consomme très régulièrement, surtout depuis que je connais leurs énormes bienfaits sur la santé.

Les algues sont excellentes pour la santé

 

Elles ont une valeur nutritionnelle exceptionnelle.

  • Antioxydantes, elles retardent donc le vieillissement cellulaire
  • Riches en fibres solubles, elles régulent le transit intestinal, limitent l’apparition des maladies cardiovasculaires, de l’hypertension, du diabète, du cholestérol et de l’obésité (car elles gonflent dans l’estomac, d’où une plus rapide sensation de satiété)
  • Riches en phytostérols, elles préviennent la propagation du mauvais cholestérol dans le sang
  • Elles sont bourrées de nutriments et d’oligo-éléments indispensables pour le bon fonctionnement de l’organisme : magnésium, manganèse, fer, cuivre, calcium, folate, phosphore, zinc, vitamines, A, C, K, iode… Parmi ces nutriments, on trouve la Vitamine B12,que l’on ne trouve pas normalement dans le règne végétal ; mais elle est inactive (pas assimilable par l’organisme) sauf pour la Nori selon des études récentes
  • Riches en protéines, elles peuvent constituer une des alternatives à la viande pour les végétariens
  • Elles pourraient prévenir certains cancers et en limiter la propagation. Mais, restons prudents et attendons les études pour confirmer cela…

Vous pouvez préparer et cuisiner les algues facilement

 

Leur aspect et leur odeur peuvent rebuter mais goûtez et lancez-vous.

Elles sont d’ailleurs très faciles à utiliser. Il en existe de toutes les formes (en paillettes ou entières) et de toutes les couleurs (noire, rouge, brunes, vertes).

Vous pouvez trouver de la dulse, de la laitue de mer, du nori, du wakame, du kombu, etc.

Dans les magasins bios, vous les trouverez souvent séchées. Dans ce cas-là, vous devez les réhydrater, dans très peu d’eau, avant de les consommer et de les cuisiner.

Vous pouvez aussi aller les cueillir sur le littoral, dans un endroit propre et non polluée. J’ai déjà suivi un stage en Baie de Somme, mais, comme j’habite assez loin, j’ai un peu peur pour la conservation.

Vous pouvez consommer les algues crues ou cuites.

Vous pouvez les saupoudrer sur vos plats ou les insérer dans une vinaigrette. Elles leur donnent un goût iodé, de mer, pas désagréable du tout.

Vous pouvez en faire :

  • des Makis
  • des tartares*(beaucoup moins chers que dans le commerce !)
  • des pommes de terre aux algues*
  • des pâtés végétauxaux algues,
  • des pestos
  • du Riz aux algues Kombu, etc.

 

Vous n’avez que l’embarras du choix. Non seulement, les algues réveilleront vos papilles, mais, elles feront aussi un bien fou à votre santé.

 

Mises en garde

 

Attention, certains composés des algues ne conviennent pas à tout le monde. L’iode, par exemple, est déconseillé pour ceux qui ont des problèmes de thyroïde. La vitamine K (coagulant naturel) est déconseillée à ceux qui prennent des anticoagulants.

Dernière précision, les algues ne sont pas bios, ce qui est assez logique (il en existe mais elles sont très rares). Mais, leur récolte (en haute mer et en profondeur) et leur transformation très soignée, leur garantissent une excellente qualité. Elles sont analysées très régulièrement et leur concentration en éléments contaminants comme l’arsenic ou le mercure est négligeable. Adepte du bio, je n’ai pas peur de manger des algues.

Alors, osez les algues et vous ne serez pas déçu !

À propos de l'auteur

katygawelik

Administratrice du site. Experte en cuisine saine, gourmande et végétarienne. Passionnée de cuisine.

Laisser une réponse