Choix de page

Mes modes et mes ustensiles de cuisson préférés

Mes modes et mes ustensiles de cuisson préférés

Je suis assez maniaque pour ce qui concerne la cuisson de mes plats. J’ai horreur qu’ils ne soient pas assez cuits ou, à l’inverse, trop cuits.

Comme j’utilise des produits de bonne qualité : les légumes de mon jardin ou bios, je n’ai pas envie de les gâcher par une cuisson approximative.

Mes modes de cuisson préférés

J’utilise 4 modes de cuisson :

 

  • le four : pour mes gratins, mes pizzas, mes tartes salées et sucrées, mes biscuits, mes gâteaux, mes pains, mes scones, mes viennoiseries, mes tomates ou courgettes confites, etc.
  • la vapeur : pour mes légumes
  • le mijotage : pour mes plats complets aux lentilles, aux haricots, aux pois chiches, pour mes bolognaises, mes coucous, mes plats asiatiques, etc.
  • le grill : pour mes légumes rôties, mes omelettes, mes oeufs aux plats, mes galettes et mes steaks végétariens, etc.

 

C’est déjà pas mal, je crois. On peut en faire des plats succulents avec tout ça…

 

Ah oui, j’ai oublié un mode de cuisson que j’utilise occasionnellement, quand le temps me le permet : le four solaire. J’adore ce mode de cuisson : les aliments cuits de cette façon sont confits et ne brûlent pas. Bon, cela demande du temps, mais cela vaut le coup…

Mes ustensiles de cuisson préférés

 

J’utilise :

 

  • un four électrique à chaleur tournante d’une marque réputée. Cela a été un sacré investissement, mais je ne le regrette pas.
  • des poêles, grill, wok et cocotte en fonte. Cela fait longtemps que j’ai renoncé aux ustensiles en téflon (PFOA), nocif pour la santé. J’ai investi dans des poêles en fonte naturelle et écologique de la marque suédoise Skeppshult. Ma cocotte et mon wok sont en fonte émaillée à l’extérieur. J’adore la fonte. Je trouve que la cuisson est uniforme et surtout mes poêles ne nécessitent pas l’utilisation de matières grasses. Quand je fais des pancakes, par exemple, je n’huile pas mes poêles. Elles demandent une utilisation précise. Il faut les mettre en chauffe à feu très doux, pendant 4 minutes, et monter le feu jusque ce qu’il faut, pour éviter que les aliments ne collent.
  • un cuit-vapeur et des casseroles tout inox. J’ai mis à la poubelle, depuis des années, mon cuit-vapeur électrique en plastique, mauvais pour la santé à cause du Bisphénol A et autres phtalates, connus comme perturbateurs endocriniens.
  • des plats allant au four en céramique vernissée, très faciles d’entretien.
  • une sauteuse et une poêle avec revêtement en céramique, moins nocives que le Téfal… jusqu’à preuve du contraire. Il y aurait, paraît-il, des nanoparticules dans la céramique. Donc, je les utilise avec parcimonies.
  • un moule à muffins avec revêtement céramique. Il remplace les moules en téflon et silicone. Pour le moment, je n’ai rien trouvé de mieux, mais je pense que c’est le moins pire… Je me console en me disant que je ne fais pas des muffins tous les jours !

 

J’ai renoncé à la cocotte-minute, parce que je trouve que le goût des légumes était dénaturé. Depuis que j’ai goûté au cuit-vapeur, je ne peux plus m’en passer.

 

Bien sûr, chacun a ses modes de cuisson préférés. L’essentiel est de trouver ceux qui nous conviennent le mieux, à condition qu’ils ne nuisent pas à la santé !

Je sais parfaitement que les études scientifiques sur le Téflon, la céramique et le plastique ne sont pas unanimes. mais, dans le doute, je préfère m’abstenir, quand c’est possible…

Pour aller plus loin…

 

Pour en savoir plus sur le Téflon et le Bisphénol A, je vous renvoie, entre autres, à ces deux documents émis par Réseau Environnement Santé, regroupant les différentes études scientifiques sur le sujet :

– http://reseau-environnement-sante.fr/wp-content/uploads/2011/05/Perfluor%C3%A9sjanv-mars-11.pdf

– http://reseau-environnement-sante.fr/wp-content/uploads/2013/01/Veille-Internet-BPA-au-27-01-13.pdf

À propos de l'auteur

katygawelik

Administratrice du site. Experte en cuisine saine, gourmande et végétarienne. Passionnée de cuisine.

Laisser une réponse