Choix de page

Les secrets de centenaires italiens révélés

Les secrets de centenaires italiens révélés

Après les centenaires d’Okinawa, des chercheurs italiens et américains se sont penchés sur le cas des centenaires du village d’Acciaroli, en Italie.

Dans ce village, il y a 81 centenaires sur 700 habitants, soit près de 12 % de la population !

Après 6 mois de recherches, d’analyses (sanguines, ADN, cardiaques, neurologiques…) et de questionnaires (sur leur alimentation et leurs activités quotidiennes) divers et variés, les chercheurs semblent avoir trouvé les raisons de la longévité de ces centenaires.

En fait, il y en a plusieurs :

– la quasi absence d’un marqueur sanguin ou biomarqueur. C’est un vasodilatateur appelé adrénomédulline. C’est pour cette raison qu’ils ne seraient pas atteints de pathologies cardiaques ou d’Alzheimer. Ce marqueur quais absent continue un facteur de protection car il favorise le développement optimal de la microcirculation (circulation sanguine capillaire)

– la présence de métabolites, de petites molécules, dans leur organisme

– le régime méditerranéen, excluant la malbouffe et privilégiant le fait maison et la production maison

– la génétique. Ils auraient un gène qui tirerait des effets bénéfiques de la consommation de certains produits, comme le romarin

– une activité physique consistant surtout à monter les marches de leur village typique et une activité sexuelle encore présente

– un environnement et un mode de vie idyllique, loin de la pollution et du stress

Les scientifiques souhaiteraient que ce village serve d’exemple pour le reste de la population. Mais, ne paraît-il pas de réunir tous les critères ?

Certes, nous avons le pouvoir sur notre consommation, sur notre activité physique, sur notre stress, mais pour ce qui est de la pollution, c’est loin d’être le cas… à moins de déménager.

À propos de l'auteur

katygawelik

Administratrice du site. Experte en cuisine saine, gourmande et végétarienne. Passionnée de cuisine.

Laisser une réponse