Choix de page

Curcuma, une épice à consommer sans modération !

Curcuma, une épice à consommer sans modération !

Consommez-vous du curcuma ?

Non ? Dommage…

Des études récentes ont montré qu’il était un puissant antioxydant.

Il permettrait ainsi de lutter contre le vieillissement prématuré des cellules, contre diverses inflammations, contre certains cancers, contre le mauvais cholestérol et le diabète.

Il améliorerait la digestion.

Il renforcerait le système immunitaire, serait un puissant fongicide, etc.

Alors, convaincu ?

Mais, c’est quoi au fait le curcuma ?

Le curcuma est une épice de couleur orangée. La racine (ou le rhizome) du Curcuma longa est, la plupart du temps, réduite en poudre.

Vous pouvez trouver la racine dans les magasins bios. Il ressemble au gingembre, il fait d’ailleurs partie de la même famille.

Il est consommé depuis très longtemps en Inde. Il est d’ailleurs un des piliers de la médecine Ayurvédique indienne. C’est l’un des ingrédients du curry.

Au départ, il servait à conserver les aliments. Sa consommation s’est étendue en Asie où la médecine traditionnelle l’utilisait surtout pour faciliter la digestion car il accroît la sécrétion biliaire.

 Le curcuma et la recherche

 

Les chercheurs se sont intéressés au curcuma. Ils l’ont analysé et ont isolé un élément très intéressant : la curcumine. C’est cette dernière qui en fait un aliment miracle.

Puissant antioxydant (proche de la vitamine C et E) et anti-inflammatoire (proche de la cortisone et de l’aspirine), il constituerait un aliment indispensable pour notre bien-être et notre santé.

Les principales propriétés du curcuma

  • Le curcuma permettrait de soulager les rhumatismes, l’arthrite, les règles douloureuses.
  • Il faciliterait la guérison des ulcères et des blessures. Des études sont encore menées pour confirmer scientifiquement ces propriétés.
  • Il permettrait, en outre, de soulager les troubles digestifs comme la nausée, la perte d’appétit, les maux d’estomac.
  • Il préviendrait les maladies cardiovasculaires, grâce à ses propriétés antioxydantes.
  • Il aurait un effet positif sur le Syndrome du côlon irritable.
  • Des recherches sont aussi menées concernant la maladie d’Alzheimer, la curcumine protégerait efficacement les neurones.

Curcuma et cancer

Des études ont été menées et tendraient à prouver qu’il serait efficace dans le traitement et dans la prévention de certains cancers. Le Dr David Servan-Schreiber, dans son livre Anticancer, le classe d’ailleurs dans ses aliments anti-cancers.

Il a constaté que certains cancers (sein, poumon, côlon, peau) étaient moins importants dans les pays asiatiques, grands consommateurs de curcuma.

Toutefois, ne faisons pas preuve de triomphalisme, les études n’en sont qu’à leur début et, pour le moment, rien n’est vraiment avéré scientifiquement. Mais, les premiers résultats semblent très encourageants.

L’un des gros problèmes c’est que notre organisme a du mal à absorber la curcumine. Il faut en consommer une forte dose pour qu’elle soit efficace.

Fausse joie ? Pas du tout. Je vais vous indiquer comment la consommer pour qu’elle soit réellement efficace, même à petite dose.

 

Comment consommer le curcuma pour qu’il soit efficace ?

Vous pouvez l’intégrer dans des plats indiens ou dans des tajines ou confectionner des condiments. Son goût est assez puissant.

Mais, attention, des études ont montré qu’il fallait absolument l’associer au poivre et à une huile végétale pour que ses principes actifs se libèrent dans votre organisme.

Les études scientifiques ont montré que la pipérine du poivre permet une absorption plus grande de la curcumine. Il n’est donc pas nécessaire d’en consommer à forte dose.

Voici la recette du Dr David Servan-Schreiber : une demi-cuillère à café de curcuma, une pincée de poivre, une cuillère à soupe d’huile d’olive et quelques gouttes de sirop d’agave. Essayez et vous verrez que préparé de cette façon, il passe très bien.

J’ai changé un peu la recette : je mets du curcuma, de l’huile d’olive, du poivre et du Gomasio fait-maison (je mouds des graines de lin et de tournesol). Je mélange bien et je prends 1 cuillère à café de cette mixture tous les jours avant le repas du midi.

 

Comme vous pouvez le constater, le curcuma semble être un aliment-santé indispensable. Donc, usez et abusez du curcuma, d’autant plus qu’il n’a pas d’effets indésirables ou de contre-indications

 

Pour aller plus loin…

 

– Anticancer : Les gestes quotidiens pour la santé du corps et de l’esprit du Dr David Servan-Schreiber

À propos de l'auteur

katygawelik

Administratrice du site. Experte en cuisine saine, gourmande et végétarienne. Passionnée de cuisine.

Laisser une réponse